Introduction à POV-Ray


précédentsommairesuivant

I. Introduction

I-1. POV-Ray, c'est quoi ?

POV-Ray (Persistence of Vision Raytracer) est un un outil permettant d'interpréter un code source écrit dans le langage du même nom. Ce langage permet de décrire une scène tridimensionnelle et l'interprétation de ce code va fournir l'image correspondante. POV-Ray est donc à voir comme un compilateur qui ne fournira pas un binaire, mais une image. Les images sont générées via un algorithme de raytracing.

I-1-A. Le raytracing, c'est quoi ?

C'est une méthode de rendu d'image dans laquelle la couleur de chaque pixel est le résultat du trajet d'un rayon lumineux. Les rayons partent de la caméra et subissent tous les effets crées par l'environnement décrit (réflection, réfraction, diffraction). Cette technique permet d'obtenir des images très réalistes.

POV-Ray exploite cette technique jusque dans les objets de la scene : en effet, ils sont gérés comme des objets mathématiques parfaits et non comme des ensemble de polygones. Il devient donc possible de rendre une image dans une resolution trés élevée sans avoir d'effet de facettes.

I-2. Télécharger POV-Ray

POV-Ray est disponible pour les plateformes Windows, Linux et MacOS X. Les sources ainsi que les binaires sont disponibles sur le site officiel www.povray.org, section download.

La version Windows comporte un éditeur de code, a la manière d'un IDE (integrated development environment). De tels environnements de développement sont aussi disponibles sous Linux, mais ce sont des versions non officielles (QTPovEditor, Pyvon ...).

I-3. Utiliser POV-Ray

I-3-A. Version Windows

Cliquez sur la miniature pour agrandir l'image

Image non disponible

L'interface graphique sous Windows est composée de :

  • La barre de menus
  • La barre d'outils, parmis lesquels le bouton 'Run' permettant de démarrer le rendu d'une image
  • Une liste déroulante permettant de choisir la résolution de l'image qui sera générée
  • Une zone de saisie pour définir des options
  • La zone d'édition du code
  • Le log d'interprétation, affichable/masquable par CTRL-M

I-3-B. Version Linux

Les différentes interfaces graphiques développées pour POV-Ray sous Linux sont proches de la version Windows, je vais donc expliquer ici l'utilisation de POV-Ray en ligne de commande.

Plusieurs syntaxes permettent de lancer la rendu d'une image. La première lance le rendu d'un code source avec les options par défaut. Elle va générer un fichier bmp du même nom que le fichier source.

 
Sélectionnez
 $ povray source.pov

Vous pouvez ensuite enrichir cette syntaxe pour rajouter des options comme par exemple la résolution souhaitée. Mais la méthode la plus souvent utilisée s'apparente à l'utilisation des fichiers de compilation Makefile : on regroupe toutes les options souhaitées dans un fichier .ini et on lance le rendu via la commande :

 
Sélectionnez
 $ povray source.ini

Je détaillerais plus tard la construction d'un fichier ini.

I-3-C. Version Mac

La version Mac comporte également une interface graphique à la manière d'un IDE. Son utilisation est très proche de la version Windows.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2005 Pierre Schwartz. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.